Nouvelles

Recruter en santé : à la recherche des travailleurs essentiels

28 mai 2021

Étude de cas — Campagne numérique de recrutement du CISSS de la Montérégie-Centre

C’est indéniable, le contexte actuel et l’impact de la pandémie ne nous ont pas facilité la tâche pour ce mandat qui, sur papier, n’avait rien de sorcier. Pourtant, la liste des obstacles semblait s’étirer :

  • pénurie de travailleurs essentiels;
  • impossibilité de mener des entrevues en présentiel;
  • délais serrés;
  • situation pandémique, menant à une visibilité en ligne restreinte.

En plus, Facebook s’est mis de la partie en ne permettant plus le ciblage précis par description de poste! Disons simplement que rien ne voulait aller dans la bonne direction. Par contre, chez Agence FDM, on n’a pas peur des défis, et nous étions prêts à nous attaquer à celui-ci.

Comment arriver à se démarquer dans le contexte actuel?

Depuis déjà quelques années, le CISSS de la Montérégie-Centre met sur pieds des campagnes de recrutement massives, afin de combler des postes clés, en mettant sur pied une boutique éphémère où des entrevues s’y déroulent le temps d’un week-end. Cette année, ce concept a été chamboulé, et la boutique est devenue virtuelle. Par contre, pour cette 2e édition depuis le début de la pandémie, nous savions que la lassitude virtuelle était bien présente et que l’effet de la nouveauté était passé. Comment se démarquer alors?

Miser sur la multiplication des canaux de diffusion

Si vous êtes rendus ici dans votre lecture, vous avez déjà constaté que le sous-titre ci-dessus ne laisse pas planer le mystère bien longtemps. Après tout, on doit bien vous accrocher, sinon vous irez surfer ailleurs!

La stratégie pour cette campagne, d’une durée totale de deux semaines, a été de propulser les messages sur un maximum de plateformes afin d’atteindre la cible le plus largement possible. Et ça a été payant!

  • 470 candidats ont rempli le formulaire d’inscription en ligne. De ce nombre, 254 ont été retenus pour une entrevue en vidéoconférence. Il s’agit d’un record d’entrevues depuis la création du concept de boutique éphémère en 2018.

En plus d’une campagne de publicité sur les médias sociaux, nous avons cette fois-ci opté pour une campagne de placement Google et nous avons ajouté 2 envois d’infolettres ciblés via le site de recherche d’emploi Jobboom. C’est ce mix de canaux de diffusion qui a permis de ratisser plus large et de contrer les obstacles qui se présentaient en début de campagne.

Petits apprentissages, gros résultats

On sait qu’on est bons, mais comme on n’est pas parfaits, on a relevé quelques apprentissages qui nous permettront d’aller encore plus loin la prochaine fois :

  • pour maximiser la campagne de placement Google, elle doit s’échelonner sur une plus longue période;
  • les messages publicitaires doivent être de plus en plus précis pour atteindre une cible de plus en plus sollicitée — nos appels à l’action gagnent donc à être constamment aiguisés;
  • Instagram continue d’impressionner, même auprès d’une cible plus âgée, alors nous sommes d’avis qu’il faut s’investir davantage sur cette plateforme;
  • Optimisation, optimisation, optimisation — mais ça, on le fait déjà!